Héléna ZEPH
Étiopathe à Longperrier,
entre Senlis, Roissy et Meaux

Pathologie : L’Aponévrosite plantaire

L’aponévrosite plantaire est l’inflammation d’un puissant ligament servant à maintenir l’arche de votre pied afin qu’il ne s’affaisse pas.

Il s’attache sur l’os de votre talon pour se rendre jusqu’à la base des orteils à l’avant de votre pied. L’intégrité du pied repose sur celui-ci. Il sert de principal soutien à l’arche plantaire et rend votre pied fonctionnel pour que vous puissiez marcher efficacement.

Lorsque celui-ci s’enflamme, des brûlures sous le pied et de forte douleur au talon apparaissent. Surtout à la levée du lit.

1. Evolution clinique :

L’évolution de cette inflammation est l’épine ou exostose calcanéenne.

Une épine calcanéenne est une minuscule pointe osseuse qui peut se développer à la base de l’os du talon. Les douleurs du patient seront ressenties essentiellement sous le talon,  comme un « clou » dans le pied.

2. Les principales causes de l’aponévrosite sont :

  • Une pratique sportive intense (notamment la course à pied et les sports sollicitant l’articulation du pied, comme le football, le basket-ball).
  • l’âge.
  • le surpoids.
  • La présence de pieds plats et de pieds creux.
  • le port de chaussures inadaptées (semelles et talons trop fins, talons trop hauts) représentent aussi des facteurs de risques d’apparition du problème.

3. En prévention, on peut :

  • Porter des chaussures adaptées aux types d’activités : elles doivent donner un support et avoir des semelles qui absorbent les chocs (se référer à un podologue).
  • Faire des exercices d’étirement et de mobilisation pour assouplir le pied et le rendre moins vulnérable avant et après les exercices (marche, course).
  • Respecter les besoins de repos et de détente du corps, être à l’écoute des signes d’inconfort et de toute douleur ; cesser une activité dès qu’une douleur apparaît.

ÉTIOPATHIE :

L’ensemble des facteurs (sport, pied plat, etc.) pouvant être décrit précédemment ne sont que des facteurs supplémentaires, jamais des causes. L’origine du problème se situe sur deux plans.

  • Les troubles liés aux antécédents de lésions sur le pied et le talon: entorses, fractures, déchirures qui peuvent déséquilibrer les appuis.
  • mais aussi et surtout aux troubles vasculaires et neurologiques de la zone.

L’apparition d’une inflammation et ensuite d’un remaniement en ossification explique que le fascia plantaire n’est pas dans des conditions optimales.

Le port de semelles orthopédiques, le cas échéant, doit être un choix intelligent. Sachez que différents courants s’affrontent quand à forme des semelles. Le ligament étant un élément suspenseur de l’arche du pied, il est indispensable d’en préserver sa fonction afin qu’il n’évolue pas de façon délétère et ne dégénère pas. Aussi, l’étiopathe recommandera une semelle creusée et non voûtée.

L’étiopathe trouvera la cause de l’inflammation plantaire et soignera de manière pérenne la zone douloureuse.

Seuls quelques échecs peuvent être visibles dans des cas avancés de calcification, où la nécessité d’une intervention chirurgicale est recommandée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.